Womanhood Revisited Tarot

14 compositions

Le « Womanhood Revisited Tarot » est le résultat de deux années d’études, de recherche et de création numérique. Chacune des 78 cartes est le résultat d’un travail numérique en noir et blanc – mélange de collages et de recompositions – suivi d’une colorisation. Les sources des collages proviennent de numérisation de revues, de livres et de journaux illustrés parus entre 1865 (apparition des suffragettes) et 1914 (1ère guerre mondiale) au Royaume-Uni, en Allemagne, en France et aux USA.

J’ai rendue plus contemporaine l’iconographie des arcanes tout en respectant le principe pédagogique voulu par Marsile Ficin(explications). C’est ainsi qu’à l’instar des 22 arcanes majeures, les 56 arcanes mineures (Deniers, Coupes, Épées, Bâtons) sont toutes illustrées d’une scène et sous-titrées d’un mot clef.

L’anglais a été choisi pour sa neutralité de genre.

J’ai créé le WRT en 2018. A l’origine, je pensais n’en faire imprimer qu’une dizaine d’exemplaires pour quelques amies mais tout se passe toujours autrement que prévu…
Une série de 700 exemplaires a finalement été réalisée ainsi que des tirages d’art au format 20×30 cm en 5 exemplaires pour chacune des 78 compositions, numérotées et signées ainsi qu’une épreuve d’artiste et un tirage supplémentaire de The Empress (impression giclée sur papier Hahnemühle A. Dürer 210 g). Une exposition a eu lieu durant 3 mois à la librairie-galerie Zeugma à Montreuil de septembre à novembre 2019.

Le tarot est présenté en boite cartonnée. La boite contient également 8 cartes supplémentaires d’explications.


Les decks de tarot sont en vente sur Etsy ainsi que dans quelques boutiques:

Etsy

Librairie Zeugma
7 avenue Walwein
Montreuil

Galerie Arts Factory
27 rue de Charonne
Paris 11ème

Librairie Violette and Co
102 rue de Charonne
Paris 11ème

Les exemplaires restants des tirages fine-art sont disponibles à la vente au prix de 40€ l’unité (100€ pour 3 tirages), pour plus de renseignements n’hésitez pas à me contacter

Le jeu de cartes et sa boite de rangement ont été réalisés par la société Ivory Graphics Ltd

Les impressions giclées ont été réalisés par l’atelier Grand Format Numérique


[1] Marsile Ficin est l’un des philosophes humanistes les plus influents de la Première Renaissance italienne. Il dirigea l’Académie platonicienne de Florence, fondée par Cosme de Médicis en 1459, et il eut pour disciples et collègues de travail Jean Pic de la Mirandole, Ange Politien et Jérôme Benivieni. Il a traduit et commenté l’œuvre de Platon et de Plotin, il connaissait l’œuvre d’Aristote, il s’intéressa aussi à l’occultisme et l’hermétisme, et fut le représentant majeur du néoplatonisme médicéen. Sa philosophie, composition intime de métaphysique, de religion et d’esthétique, fit autorité en son temps. (wikipedia)

Depuis 1982, Christophe Poncet poursuit des recherches sur le tarot de Marseille et Marsile Ficin (voir ici). Ces travaux ont donné lieu à des publications dans des revues scientifiques et chez des éditeurs universitaires. Il est également l’auteur du documentaire « Les Mystères du tarot de Marseille » diffusé sur le réseau culturel franco-allemand Arte en 2015. Les recherches de Christophe Poncet l’amènent à penser que son créateur est Le Florentin Marsile Ficin (1433-1499) auteur de la première traduction intégrale des Dialogues de Platon. « De toutes les influences intellectuelles qui devaient agir, en Italie et au-dehors, pendant la Renaissance, la plus forte a été sans doute celle de Marsile Ficin », écrit A. Rivaud dans « Histoire de la philosophie ».

De mon point de vue, Marsile Ficin a conçu le tarot comme un support pédagogique pour enseigner sa philosophie et en a vraisemblablement supervisé la réalisation par une équipe d’artistes, graveurs et imprimeurs florentins vers 1470. Cette hypothèse me semble la plus tangible à une époque où très peu savaient lire. Les symboles et les images pour enseigner une philosophie… De toute évidence ces images qui servaient à enseigner le sens de la vie étaient destinées à devenir un support divinatoire alors que Ficin étendait son influence philosophique.